Peut-on freiner la chalarose ?

frêne affecté par la chalaroseEn 2008 en France, une nouvelle maladie, la chalarose, s’attaque frénétiquement à un arbre en particulier : le frêne. Depuis, nous en avons appris d’avantage sur sa progression dans le pays, entrée à l’époque par la Haute-Saône.

Cette plaie pour les frênes provient d’un champignon : Chalara fraxinea. Les symptômes se manifestent au pied de l’arbre et au houppier (l’ensemble des branches situées au sommet du tronc). D’abord, l’infection s’attaque au feuillage, puis sur les rameaux et les branches, et des nécroses peuvent apparaître sur l’écorce. Les arbres nécrosés commencent à dépérir plus rapidement. Ayant encore trop peu de connaissances sur la biologie du champignon, il est difficile de le contrer, surtout qu’il y a certainement deux voix d’infection différentes (attaquant le pied et le haut de l’arbre distinctement).

La progression de la maladie continue et semble inévitable. Les spores de Chalara fraxinea sont disséminées par le vent, jusqu’à une distance de 500m de la zone infectée.

Progression de la chalarose en France

 

Mais il existe des signes encourageants ! Des études en Suède, Danemark et Lituanie montrent que certains frênes semblent résister (preuve génétique à l’appui !) à l’infection, étant manifestement moins affectés. En conservant les sujets les moins touchés et en prélevant les arbres trop atteints, on pourrait aboutir à une population de frênes résistants à la chalarose. De plus, le champignon n’a pas l’air d’apprécier les fortes chaleurs ; il n’atteint pas les houppiers exposés à une température supérieure à 35°C. La région méditerranéenne est peut-être épargnée par la maladie grâce à son climat.

Ainsi, le pessimisme ambiant sur la disparition du frêne du territoire français n’est plus d’actualité aujourd’hui. Les recherches sur la chalarose et les moyens pour s’en défaire continuent.

Chalara fraxinea est peut-être déjà chez vous ! Repérez les frênes sur votre campus et envoyez vos observations sur inventairefac.com.

 

Article réalisé par Mathias ROTH

chalarose au pied de l'arbre              chalarose en haut

Les commentaires sont fermés.