Le patrimoine naturel de l’Université de Montpellier

dsc00511

Samedi 17 septembre, alors que certains visitaient divers monuments et architectures de Montpellier au nom du patrimoine, d’irrésistibles amoureux de la nature célébraient leur patrimoine naturel sur le campus de la faculté des Sciences. Le Groupe Naturaliste de l’Université de Montpellier (GNUM) avec Inventaire Fac’ était là pour épauler ces passionnées.
La journée débuta par une sortie faune et flore le long du sentier botanique de l’université. Au cours de cette balade, étudiants, voisins curieux et autres intéressés ont pu profiter des commentaires éclairés de Marc et Guillaume sur la nature environnante.
“C’était épatant. Un enthousiasme et des compétences qui font du bien” a commenté une participante ravie à la suite de la sortie. Chacun a pu aiguiser ses connaissances naturalistes à propos de la biodiversité locale. Un riverain proche de l’Université a évoqué la présence de renard et d’hermine dans son jardin, une piste à suivre pour Inventaire Fac’ dans les prochains mois afin de les identifier sur le campus !
Puis quelques naturalistes en herbe ou aguerris ont vadrouillé dans l’université afin de réaliser un inventaire des espèces alentours. Certains ont signalé la présence d’huppe fasciée, identifié les zones de présences des chats (ennemi n°1 chez les oiseaux), confirmé la venue du frelon à pattes jaunes sur le campus. Des participants branchés entomologie se sont penchés notamment sur le Citron de Provence (Gonepteryx cleopatra), la punaise arlequin (Graphosoma italicum), un Anax porte-selle (Anax ephippiger), un étrange embioptère (Haploembia solieri peut-être) et d’autres bestioles aux formes et couleurs diverses.
Malgré un vent froid et la distance avec le centre ville, de multiples personnes ont su glorifier le patrimoine naturel de l’Université des sciences de Montpellier. Un événement à ne pas rater l’année prochaine.

Article réalisé par Mathias Roth

Les commentaires sont fermés.